Vous êtes ici : Accueil > Les actualités

20 chercheurs étrangers vont former cette année la 11ème promotion du Collegium de Lyon

Le 30 octobre 2018

Nouvelle promotion de chercheurs au Collegium de Lyon - ©ChDelory
Nouvelle promotion de chercheurs au Collegium de Lyon - ©ChDelory

Le conseil scientifique du Collegium de Lyon a sélectionné vingt chercheurs étrangers de haut niveau pour former la nouvelle promotion 2018-2019 de l'Institut d'études avancées qui fête cette année ses 10 ans.

UNE PROMOTION À LA HAUTEUR POUR LES 10 ANS DU COLLEGIUM DE LYON

Le conseil scientifique du Collegium de Lyon a opéré une sélection de haut niveau à partir d'une quarantaine de candidatures reçues recevables. La nouvelle promotion va donc accueillir 20 chercheurs, 16 étant déjà là, 4 autres arrivant pour des séjours de 5 mois en février 2019.
Cette nouvelle promotion, la plus importante jamais accueillie pour le Collegium de Lyon, offre une grande diversité, tant géographique que disciplinaire :

► 10 chercheurs viennent de 7 pays européens différents (dont des pays inédits pour le Collegium comme la Serbie, la Slovénie ou le Danemark) ; 2 venant d'Asie, avec, pour la première fois, un chercheur iranien et, dans le cadre du programme de soutien mis en place avec le RFIEA aux chercheurs en danger, un chercheur syrien ; 6 venant d’Amérique du Nord; et 2 d’Amérique du Sud

► Quant aux champs disciplinaires, les SHS sont, comme chaque année, très bien représentées avec l'histoire, l'archéologie, la sociologie, la science politique, l'anthropologie, la linguistique, les études urbaines, mais aussi le droit et l’économie cette année, souvent moins représentées au Collegium de Lyon.

Cette 11e promotion vient également confirmer l’ouverture entamée l’année dernière vers les autres sciences, dans une perspective transversale avec un mathématicien, un informaticien et un biostatisticien.


DES PARTENARIATS ÉTROITS AVEC DE NOMBREUX LABORATOIRES DU SITE ET DES LABEX

Tous ces chercheurs vont travailler de pair avec de nombreux laboratoires du site Lyon - Saint-Étienne ; notamment avec l'Université Claude Bernard Lyon 1, l'Université Lumière Lyon 2, l'Université Jean Moulin Lyon 3, l’ENS de Lyon, Sciences Po, et l’ENTPE qui ont tous soutenu leurs candidatures.
Sans oublier les partenariats étroits tissés avec les LabEx ASLAN, IMU, Milyon portés par l'Université de Lyon
Et, pour la première fois, deux chaires en études urbaines seront cofinancées par la Métropole dans le cadre de la convention avec l’Université de Lyon.

Retrouver toute la promotion de chercheurs en séjour 2018-2019